2 agences à votre service

Le recrutement est-il un casse-tête ?

Proactif recrutement Saintes

Proactif recrutement SaintesLes équipes de Proactif recrutement sont régulièrement sollicitées pour trouver le candidat idéal, qui répondra à tous les critères voulus par l’employeur. Oui, mais… dans la « vraie » vie, cette recherche ressemble parfois à la quête d’un mouton à 5 pattes !

Dans l’agence Proactif de Saintes (17), c’est Laurence Diot qui est responsable du recrutement. Forte d’une longue expérience dans les RH, le reclassement, l’orientation de futurs ingénieurs et la reconversion, Laurence reçoit les entreprises en quête de talents et les candidats. Elle confirme que ce n’est pas toujours facile de faire correspondre les attentes des uns et des autres. « Souvent, l’employeur souhaite un profil qui coche toutes les cases ou avec un champ de compétences trop vaste. J’ai eu le cas, par exemple, d’une entreprise locale qui recherche une secrétaire de direction bilingue, avec une connaissance en ressources humaines, capable de gérer l’export et certaines actions commerciales et enfin de coordonner les services. C’est évidemment impossible ! En dialoguant avec le dirigeant, je l’ai convaincu de renoncer à certaines exigences et je lui ai présenté une candidate dont il est très satisfait. Cette dame n’a pas toutes les compétences requises au départ, mais grâce à une solide expérience, elle répond aux demandes principales et pourra ensuite monter en compétences dans d’autres domaines. » Comme souvent dans ces cas-là, le travail de Proactif est d’amener le recruteur à prioriser les fonctions essentielles qu’il recherche chez un candidat, de façon à augmenter ses chances de trouver le profil le plus adéquat.

Passer de l’appétence aux compétences

« Face à la pénurie de candidats dans certains secteurs, il faut savoir former et accepter des débutants, affirme Sarah Fournier, dirigeante de Proactif recrutement. Nous rencontrons trop d’entreprises qui veulent des gens opérationnels de suite sur des secteurs en tension où l’on manque de ressources. Aujourd’hui, personne n’exerce le même métier toute sa vie. Ces changements impliquent donc des formations pour développer l’employabilité et répondre aux demandes du monde du travail. Les entreprises ont une part à jouer dans ces mutations, en acceptant l’idée de former des débutants aux métiers qu’elles recherchent. »

C’est que Sarah Fournier appelle passer de l’appétence aux compétences : « Notre rôle est de détecter l’envie chez un candidat de se former et d’aller vers un nouveau métier. À partir du moment où cette appétence est présente, les compétences peuvent s’acquérir ensuite. »

Laurence Diot le confirme. « Actuellement, je suis en relation avec une industrie qui recherche des extrudeurs. Il n’y a pas de formation spécifique, il est donc nécessaire de trouver quelqu’un qui aura des compétences transférables pour ce poste. Dans ce cas, notre challenge est double : convaincre l’entreprise de former la nouvelle recrue et lui présenter un candidat qui ait envie d’apprendre ce métier. »

Anticiper les pics d’activité

Autre écueil rencontré : le manque d’anticipation des organisations. Laurence cite l’exemple d’un de ses clients qui a régulièrement besoin de préparateurs de commande. Elle tente de le convaincre de profiter de répits dans la production pour former des personnes et disposer ainsi d’un vivier de préparateurs en vue de pics saisonniers. « La formation en interne demande du temps, reconnait-elle, et tout le monde est dans l’urgence. Ce n’est pas toujours évident de dégager les ressources humaines nécessaires pour accueillir de futures recrues. »

Entreprises en demande, mais quelquefois trop exigeantes ou pressées, candidats parfois frileux pour s’ouvrir à de nouveaux apprentissages… Pour illustrer cette recherche d’un profil parfait, ce « mouton à 5 pattes » impossible à trouver, les équipes de Proactif ont tourné un petit film très humoristique : le distributeur automatique de candidats. Il met en scène leur quotidien : loufoque, surprenant et inattendu mais toujours vécu avec enthousiasme. On ne s’ennuie jamais dans le recrutement !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *